dix huit années d'amitié et c'est la fin

Publié le par mamie cocotte

Cela fait 18 ans que j'ai fait sa connaissance, pratiquement en même temps que la naissance de mon "petit-fils " Guilhem et maintenant elle aussi elle est partie pour toujours.
Ma vieille amie Simone à qui je rendais visite plusieurs fois par semaine ne va plus avoir l'oreille à l'écoute de mes tracas de Maman et de grand mère, tracas qu'elle connaissait elle aussi et que nous pouvions partager.

Depuis l'annonce de  sa maladie il y a quelques mois et devant son affaiblissement progressif nous nous étions faits à l'idée de sa disparition, mais les jours derniers ont été bien longs.
Je suis en pleine communion d'esprit avec ses enfants, qui bien que n'étant pas de ma famille sont à mon coeur très chers.

Lorsque nous avancons en âge, l'on pourrait penser que les problèmes s'estompent, mais ce n'est pas le cas et nous sommes toujours dans la même angoisse quant à la réussite de la vie de nos enfants.

Je suis  en pétard contre toutes ces malheurs qui  frappent ma famille depuis maintenant une année et j'espère que la roue va tourner dans le positif.. Pour faire passer la colère, je commence à essayer de débrouiller toutes les tracasseries administratives qui découlent du décès de ma fille, tout était bloqué en attente de la mise sous tutelle des enfants mineurs, ce qui vient d'être fait.
Les portes de l'administration sont bien longues à vouloir s'entrouvrir et je pense que pour arriver à quelque chose, il va me falloir faire du forcing, ce que je n'aime pas....
Pour l'instant je reste suspendue à l'écoute de la sonnerie du téléphone les jours de semaine ou à la lecture d'eventuels emails en réponse à toutes mes demandes...mais tout est bien muet.

Les petits plaisirs de la vie doivent être encore mieux appréciés.

Ces jours derniers, j'ai eu le plaisir d'accompagner ce petit fils qui mesure 1m90 s'acheter un vêtement, et la mamie en est encore toute remuée d'avoir partagé ce moment avec lui, si fière de le voir devenir un beau jeune homme. Merci ma fille de donner ainsi un sens à la vie maintenant que tu n'es plus là.....vivre pour  essayer de les aider est une grande porte de secours.

Désolée pour ce billet très nostalgique ...mails j'en avais besoin.

la fleur préférée de mon amie et ce qu'elle aimait voir  de sa fenetre de vacances....cer coin si merveilleux à mon coeur

Publié dans divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

madame la fée 08/03/2009 19:15

oh ma belle je reviens après une longue absence sur ton blog et j'apprends cete triste nouvelle. J'ai moi aussi perdu un fils il y a 16 ans maintenant et je sais la douleur indicible qui est la tienen.permets moi de prendre un peu de cette douleur.  je t'embrasse très fort 

jojo 15/02/2009 21:04

tres beau

NICOLE 01/02/2009 10:54

ALORS   TU EST  MALADE   MONIQUE   ? bon courage   bisous  de NICOLE   chez  nous   le  MIMOSA  commence  a refleurir   COUCOU de FREJUS!!!!!!!!!

Vanessa 26/01/2009 13:29

ton article est très émouvant et touchant, je suis de tout coeur avec toi

Anne 25/01/2009 17:31

Bonjour à toi, je ne sais plus si nous avons pu échanger quelques mails, mais je venais souvent chez toi, toutes les 2 sommes amies de Cat, et c'est un lien. Si le lien textile ne suffisait pas.J'ai lu avec chagrin et compassion(=souffir avec) tout ce qui arrivait dans ta vie; je pourrais te parler de cette grand-mère que je connais et qui élève 3 de ses pettis enfants dont les parents sont morts dans un accident de voiture; elle dit qu'il ne lui est pas permis d'être malade, et que oui, sa vie a un sens , surtout quand elle se bat contre les problèmes que connait un des adolescents........Elle a une tchatche inouïe, elle nous donne une leçon: celle de faire face avec entrain et confiance; elle me donne une leçon de courage quand un rien peut nous abattre......De tout coeur, je te soughaite une meilleure année, la fin de tous ces chagrins. Vraiment, mon coeur est avec toi et je te serre dans mes bras, virtuels mais forts!Annehttp://quilt007.free.fr