fete des meres 2010

Publié le par mamie cocotte

ma bohémienne adorée a fermé ses yeux

 

deuxième fête des mères sans elle. Heureusement mes petits poussins ont acceptés de venir déjeuner, mais sans gout à la fete , juste le partage d'un repas, elle nous manque tellement même si la pudeur parfois ne nous permet pas de nous exprimer.

A chaque fois que je referme la porte lorsqu'ils s'en vont, je  vois leur maman si radieuse lors de sa dernière visite et mon coeur saigne

Il faut vivre, ne pas montrer son chagrin pour ne pas lasser l'entourage mais il est toujours là se répercutant d'une autre façon avec toutes ces tracasseries de douleurs articulaires.

Mon dérivatif , c'est à dire mes petite bidouilles avec du fil et des aiguilles est moins grand, ma muse n'est plus là pour me donner envie....

Je vais aller finir mon repas et mettre la table, essayer de mettre un sourire sur mon visage. 

Et le soleil, salvateur des douleurs, a décidé aussi de nous bouder. Et pourtant sa compagnie était si bonne le week end dernier.

photo-c-r-monie-noir-et-bla.jpg

Commenter cet article

maryline 06/06/2010 09:56



Très émue par tes paroles, difficile de toruver des mots alors je te fais tout simplement une grosse bise.



Chantal 02/06/2010 16:52



Mille pensées bienveillantes à toi et ta famille. Il y a des moments si durs à traverser dans la vie, par chance vous pouvez vous retrouver ensemble, et ensemble traverser l'épreuve en vous
soutenant les uns, les autres... Je t'embrasse, à bientôt...


 



monique 01/06/2010 09:34



Monique, je t'embrasse du fond du coeur. Je suis terriblement émue en lisant ce post.



mamiegigi 31/05/2010 19:54



Bonjour mamie Cocotte  les mots me manquent pour te dire que je ressent ta peine tu as bien raison les petits sont la  pour te mettre un peu de baume au coeur .


je te souhaite une bonne soirée



Pascale 31/05/2010 12:44



oh comme je te comprends...meme s'il est impossible de se mettre à ta place. Tu as raison, créer te rend un peu de bonheur, alors continue pour le plaisir de tous ! gros bisous